Quelle efficacité pour le millepertuis ?

Pendant mes consultations, je suis régulièrement interrogé sur l’efficacité du millepertuis.

Je vous transmets ci-dessous des extraits d’une fiche Vidal  résumant la situation de ce produit qui semble être un vrai médicament avec une certaine efficacité (uniquement dans des états très modérés de dépression) mais aussi avec des effets secondaires et surtout des interactions avec beaucoup d’autres médicaments dont des médicaments que beaucoup d’entre vous prennent.

Ne considérez donc pas le millepertuis comme un produit mineur, mais comme un vrai médicament avec des avantages et des inconvénients qui ne doit pas être pris sans avis et suivi médical régulier.

La lecture critique que je fais des données scientifiques, est que l’efficacité de millepertuis ne semble avérée que pour des « états dépressifs légers ». La durée des traitements dans ces études était de quatre à huit semaines.

Pour les spécialistes de dépression il s’agit très probablement de mouvements passagers de baisse de l’humeur, qu’il ne faut pas confondre avec le diagnostic d’une maladie dépressive qui se manifeste entre autres par une baisse de l’humeur toute la journée permanente pendant au moins deux semaines d’affilée. Le diagnostic doit être fait par un professionnel de la santé habitué à recevoir des patients souffrant de dépression.

À mon avis, la dénomination de dépression est détournée en utilisant l’expression « dépression légère » pour vous faire croire que ces médicaments agissent dans la maladie nommée dépression, alors que l’on parle certainement uniquement de coup de blues transitoires qui auraient disparu spontanément avec ou sans prise de millepertuis. On peut se demander quelle est la part de l’influence sur ses recherches de l’industrie pharmaceutique et en particulier des firmes qui fabriquent le millepertuis et qui le vendent.

Je préfère, en ce qui me concerne me fier aux recherches scientifiques sérieuses qui ne reposent pas sur des conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique.

Si votre trouble de l’humeur est durable, régulier et  permanent sur plus de deux semaines alors il est indispensable de consulter un médecin et de prendre le traitement qu’il vous conseillera, sous sa surveillance afin d’éviter d’en subir les effets négatifs.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés