“C’est vous le Psy” #2

Vous souvenez vous de la dispute entre Marie et Pierre (si non relisez la avant de lire la suite).

A votre avis, comment se sent Marie après cette scène ? Comment se sent Pierre après cette scène ? Si ce genre de scènes se reproduit fréquemment, le couple va-t-il tenir ? Comment Marie aurait pu aborder le problème avec Pierre afin de le solutionner tout en préservant son couple….

Pour répondre aux questions précédentes, Marie s’est sentie très frustrée et culpabilisée. Elle s’est trouvée trop agressive et n’aurait pas voulu parler à Pierre comme ça.

Quant à Pierre il s’est senti agressé et a maintenu son besoin de courir régulièrement pour diminuer son stress.

Effectivement le couple était en difficulté. Ces scènes se reproduisaient régulièrement. Marie commençait à parler de séparation.

Il était donc grand temps d’intervenir sur la qualité de communication entre Marie et Pierre qui par ailleurs était un très bon couple avec beaucoup de valeurs en commun.

Je vous rappelle d’accord de les quatre piliers du couple (détaillés dans « Oser la vie à deux », éditions Odile Jacob) :

  • La qualité la communication
  • Les valeurs communes
  • La sexualité la tendresse
  • L’engagement

Comment Marie, pourrait-elle communiquer avec Pierre de manière affirmée, sans agressivité, afin de résoudre ce conflit ?

Dans ce genre de situation il est essentiel, d’éviter l’escalade.

Utiliser les règles de l’écologie relationnelle efficace que j’ai apprises à ce couple leur a permis de se parler respectueusement sans s’agresser et d’augmenter le sentiment amoureux.

Voici le dialogue que j’ai proposé à Marie

Pierre : « Je me prépare, je vais courir. »

Marie : « ah bon, tu as besoin de courir ? As-tu passé une mauvaise journée au travail aujourd’hui ? »

Cette technique s’appelle l’enquête négative. Elle est essentiellement utilisée pour éviter l’escalade dans les conflits et diminuer la tension entre les deux interlocuteurs (technique décrite en détails dans livre affirmez-vous » pour mieux vivre avec les autres aux éditions Odile Jacob).

Comme vous le voyez au lieu de répondre immédiatement sur ses besoins Marie s’intéresse aux besoins de Pierre (se détendre après une journée harassante).

Lorsque vous êtes en conflit je vous conseille d’abord vous intéresser à l’autre avant d’exprimer vos propres besoins.

Voilà ce le résultat dans le cas de Marie et Pierre :

Pierre : « oui j’ai une journée de m … »

Marie : « as-tu envie de m’en parler ? »

Pierre : « non je suis trop stressé j’ai d’abord besoin de courir pour me détendre »

Marie : « je comprends, va courir mais au retour il faudra qu’on parle des courses car il y a beaucoup de courses à faire pour la maison et moi aussi je suis stressée car je suis débordée par toutes ces choses à faire. Est-ce que tu voudras bien qu’on n’en parle à ton retour ? »

Pierre : visiblement détendu par la proposition de sa femme et par le fait qu’elle accepte qu’il parte courir : « oui bien sûr nous en parlerons tout à l’heure… ».

Cette technique n’est pas facile à appliquer lorsque nous sommes en colère contre notre conjoint. Nous avons plutôt envie de l’agresser en faisant valoir nos droits surtout si ceux-ci sont justifiés ! Toutefois vous n’avez aucune chance d’être entendue si votre conjoint n’est pas ouvert la discussion et si ses besoins ne sont pas satisfaits.

À noter qu’ici, c’est la femme qui fait passer les besoins de son conjoint avant les siens n’y voyez aucun sexisme. A d’autres moments de la vie du couple ce sera à Pierre de respecter les besoins de sa femme avant les siens afin de respecter l’équilibre dans le couple.

Si vous voulez apprendre ce genre de « relations écologiques » et apprendre à communiquer de manière affirmée respectueuse et non-violente dans votre couple, des lectures vous aideront :

« Affirmez-vous ! Pour mieux vivre avec les autres », aux éditions Odile Jacob. Ce livre permet de s’affirmer dans tous les domaines de sa vie : en couple mais aussi au travail, en famille, en société… Il présente les principales techniques d’affirmation de soi, dont l’enquête négative utilisée par Marie, avec des exemples concrets.

 « Oser la vie à deux », aux éditions Odile Jacob. Ce livre est plus spécifiquement orienté sur la vie en couple.